Bach
Bach
Bach
Bach
Bach
Bach

22. Oak : Témoignages

Oh grand chêne, mon arbre totem

J'ai lu et relu le remède présenté ce mois et j'ai vraiment du mal de ne pas m'y reconnaître !

Quand on est pris dans les filets négatifs de ce comportement, il n'est vraiment pas facile de s'en débarrasser. Les meilleures intentions ne suffisent pas. C'est justement dans ces phases négatives que l'on croit qu'on arrivera à s'en sortir tout seul car le chêne, à ce moment là, ne voudrait surtout pas décevoir ni charger ou tracasser quelqu'un d'autre.

Pourtant, il sera souvent le seul à pouvoir se donner à lui-même le droit de se reposer et de récupérer. Il a tellement peur de dépendre ou d'être à charge.

La vie est une lutte et il le sait bien aussi il continue à se battre même si la situation semble quasi sans espoir.

Il n'abandonne pas facilement cet être qui semble avoir une force de la nature et pourtant, il oublie trop rapidement que quand il aura dépensé toutes les forces restantes et qu'il aura encore gratté au plus profond de lui même les derniers petits grammes d'énergie, il risque de casser brutalement.

Les personnages de type chêne craquent souvent du côté du dos avec des colites mémorables et avec des dyspepsies douloureuses ou tout simplement du coté du cœur avec des infarctus qui ne pardonnent pas quand ce n'est pas tout simplement des ruptures d'anévrisme.

Parfois c'est le système nerveux qui lâche et ils traversent des dépressions nerveuses qu'ils s'appliquent à bien dissimuler pour n'embêter personne et surtout, ne pas décevoir.

Encore et encore il tient bon pour assumer les responsabilités qu'il est parfois le seul à avoir voulu s'imposer et pour assurer ce qu'il croit avoir comme idée du devoir qu'il croit juste.

Comment lui faire comprendre qu'il devra apprendre à se ménager, à doser ses efforts et ne plus devoir être en quasi dépression pour se reposer ou pour prendre un peu de détente ou de loisirs.

Loisirs ….? Sait-il encore ce que ce mot veut dire ?

En réalité les personnes qui ont ce type de comportement ne sauraient même plus vous dire ce qui leur ferait plaisir en dehors de pouvoir simplement dormir ou fonctionner calmement sans contrainte ni stress ni obligation.

Les loisirs qu'ils choisiront seront encore, la plupart du temps, des occasions de faire plaisir à des proches pour qui ils se culpabilisent de ne pas avoir donné assez.

Je pense à ces mères de famille qui sont épuisées après s'être oubliées trop longtemps au service de ceux qui ont tellement bénéficié de leur bonté sans limite. Je pense aussi à ces personnes qui doivent remonter le courant après de graves maladies ou de crash financier, à ces personnes âgées qui sont nobles et dignes dans leur grand âge et qui luttent souvent seules pour vivre leur quotidien et qui ont tellement peur de déranger leurs proches.

Je pense aussi à ces hommes et femmes d'affaire, à ces politiciens à ces responsables de service ou d'entreprises qui luttent sans jamais se décourager bien au-delà de ce qui est pensable.

Il y a encore à ces petits enfants qui sont souvent dans ce comportement lorsqu'ils se tracassent pour leurs parents qui ont des soucis et qui veulent très jeunes les aider en voulant aspirer pour maman ou l'aider à faire la vaisselle. Les maladies classiques observées dans ce cas sont des problèmes de foie, d'intestins et aussi des problèmes respiratoires ( bronchiolite, bronchite, broncho-pneumonie dans les cas les plus graves.)

Puissent-ils comprendre à temps ces êtres exceptionnels de type chêne qu'ils peuvent s'octroyer et trouver du temps de régénération et de repos. Le roseau plie mais ne rompt point ! A méditer !

Il y a un proverbe qui dit que les cimetières sont remplis de gens irremplaçables mais en y réfléchissant un peu, je crois qu'il doit quand même y avoir des personnes qui sont un peu plus irremplaçables que d'autres. Il serait peut être bénéfique que ces êtres de type chêne puissent comprendre qu'il vaut peut être mieux en faire un peu moins pour pouvoir être plus longtemps. Le chêne ne sait pas quand ni comment arrêter mais pour que son bonheur soit complet, il serait bon qu'il puisse trouver une vitesse de croisière moins éprouvante pour lui et ainsi lui permettre de durer longtemps.

Il n'est de toute façon pas prêt à arrêter facilement.

hmh

 

Introduction - 38 Remèdes - Questions/Réponses - Témoignages - Agenda

 

Copyright © L'Oeuvre du Docteur Bach A.S.B.L